Recette gagnante pour dynamiser l’innovation au Québec

La Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation

Sommaire et faits saillants de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation

Montréal, le 12 mai 2017 – L’Observatoire des stratégies de commercialisation de l’innovation (projet OSCI) de l’ESG UQAM accueille positivement la nouvelle Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation (SQRI) « OSER INNOVER » visant à dynamiser l’écosystème d’innovation du Québec.

La SQRI vise notamment, par le biais d’un investissement de 185 M$, à faciliter les projets de collaboration entre les acteurs impliqués en transfert technologique et en commercialisation, soit les cégeps, CCTT, universités, industries, centres de recherche et associations sectorielles. Ces investissements permettront d’identifier de nouveaux produits et services et renforceront la présence québécoise sur les marchés d’exportation à l’étranger.

Nous constatons que le Gouvernement du Québec a tenu compte de plusieurs des 20 recommandations formulées dans le mémoire Se démarquer par les innovations de ruptures déposé par le projet OSCI, dont celles reliées à l’axe 2 - Soutenir les Espaces / Réseaux collaboratifs.

La SQRI « OSER INNOVER » mise aussi sur une adoption précoce de l'innovation pour des technologies perturbatrices comme l'Internet des objets, la fabrication intelligente et l'intelligence artificielle auprès des entreprises, des décideurs, des centres de recherche et des gouvernements. Ces éléments sont en lien avec les recommandations de l’axe 1 du mémoire du projet OSCI - Cibler les meilleurs marchés / technologies de ruptures.

« OSER INNOVER » vise le positionnement de 10 technologies d'avenir dans des créneaux porteurs sur les marchés internationaux, ce qui permettra d’offrir un meilleur accès aux marchés de l'innovation pour les entreprises québécoises et d’assurer des retombées ciblées et concrètes. Nous croyons que ce soutien à l’écosystème est non seulement essentiel, mais aussi une recette gagnante et l’un des maillons manquants de la chaîne de l’innovation au Québec.

De façon particulière, nous applaudissons l’emphase mise à la réalisation de projets collaboratifs et multisectoriels via QuébecInnove, notamment par le biais d'organismes d'intermédiation entre les établissements de recherche et l'industrie. Le projet OSCI voit d'un bon œil la mise en place de laboratoires d'idéation avec le Réseau Trans-tech et les Centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), appelés à jouer un rôle accru dans le cadre de cette Stratégie.

Le projet OSCI appuie les mesures du Gouvernement du Québec destinées à soutenir l’innovation (utilisation de techniques de fabrication avancées, IA, etc.) auprès des acteurs clés de l’économie que sont les manufacturiers et permettant de les épauler dans le développement de leurs avantages concurrentiels sur les marchés internationaux.

Michel Langelier, conseiller stratégique du projet OSCI, estime que les recommandations vont « dynamiser l'écosystème d'innovation de la commercialisation de l'innovation au Québec ». Il se réjouit de l'appui majoré de 25M$ offert au Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), acteur pivot du virage numérique des entreprises de la grande région métropolitaine.

« La SQRI vise à rejoindre le club des 10 nations industrialisées de l'OCDE les plus innovantes d'ici 2022. Ce sont des objectifs audacieux », précise Vincent Sabourin, professeur titulaire et directeur du projet d’Observatoire. « Nous nous interrogeons toutefois à savoir si le Ministère de l'Enseignement, de la Science et de l'Innovation profitera du lancement de cette nouvelle stratégie pour mesurer ses progrès via la mise en place d’un Index Québécois de l’Innovation. Nous sommes d’avis que cette mesure participerait objectivement à focaliser les efforts », estime le professeur.

En somme, les éléments proposés par la nouvelle Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation constituent une recette gagnante : la création d'un terreau fertile et la cessation du travail en silo permettront de réaliser la vision en recherche et innovation du Québec. « OSER INNOVER » est un message clair envoyé à tous de collaborer à cette vision et de permettre au Québec de se positionner au palmarès mondial des 10 nations les plus innovantes. Nous devrions nous réjouir de cet objectif audacieux et mobilisateur.

Pour information :

Projet OSCI ESG UQAM
Vincent Sabourin
Professeur titulaire et directeur du projet
sabourin.vincent@uqam.ca
(514) 947-3993

Posted in Aéronautique, Article, Communiqué, Compétitivité, Économie, Énergie, Impression 3D, Industrie 4.0, Intelligence artificielle (IA), Internet des objets, Matériaux intelligents, TIC and tagged , , , , , , , , , , , .

Laisser un commentaire