Axe 3
Caractérisation des stratégies de commercialisation exemplaires des technologies de rupture des pays de l'OCDE.

3.1 Vêtements et textiles intelligents (Jocelyn BELLEMARE)

  • Stratégie manufacturière de mode de nouveaux produits et services;
  • Développement de produits;
  • Gestion de la créativité mode | habillement;
  • Processus d'innovation commerciale;
  • Personnalisation et sur-mesure de masse (Mass Customization);
  • TI dans la mode | habillement;
  • Commercialisation de la mode.

3.2 Métadonnées et réseaux intelligents (Elie ELIA)

3.3 Mise en marché de nouveaux produits et services technologiques (Roy TOFFOLI)

En plus de son intérêt sur les applications industrielles des technologies d'impression 3-D pour le secteur manufacturier du Québec, monsieur Toffoli s'intéresse à l'impact qu’aura la fabrication numérique personnelle à l'aide d'impression 3D (et autres techniques de fabrication additive), sur les canaux de distribution traditionnels en marketing et sur le rôle de ces nouvelles technologies visant à favoriser le développement durable grâce à des économies de matières premières et d'énergie.

L’évolution et la diffusion rapide d’outils de fabrication numérique personnels tels que les imprimantes 3-D, la coupe au laser, etc. qui permettent aux consommateurs de fabriquer des produits soit à la maison ou dans des « FabLabs » conduisent à une nouvelle révolution industrielle1. En effet, elle « étend la révolution numérique des TIC et des médias sociaux au monde matériel »2. À son tour, cette révolution va créer un changement de paradigme dans la commercialisation de biens et services tant au niveau B2C que B2B3. De la redéfinition du processus de création de valeur par le biais de la cocréation et conception de produits jusqu’a leur production et livraison ultime dans les mains des consommateurs, ces nouveaux développements offrent un champ fertile de recherche pour l'Observatoire.

Les recherches antérieures ont démontré que l'adoption de l'impression 3D à l'échelle d’une industrie ou entreprise rendra leurs marchés plus compétitifs. Une question de recherche qui s’impose est la façon dont les industries ou entreprises québécoises pourraient utiliser ces technologies à bon escient pour se différencier de leurs concurrents étrangers grâce aux propriétés uniques des technologies de fabrication additives, notamment : leurs capacités de faciliter la personnalisation des produits; l'élimination des contraintes due au « design pour la fabrication » (c.-à-d., permettant la conception des produits optimisés sur le plan fonctionnel ou complexité); la diminution des frais de transport; et compatibilité aux principes de développement durable dans leurs industries. Liée à cela est la compréhension des marchés ayant le plus grand potentiel où les entreprises québécoises pourraient se démarquer grâce à ces technologies.

3.4 Marchés à l'exportation, incubateurs et accélérateurs technologiques (Zandra BALBINOT)

  • Marchés à l'exportation;
  • Incubateurs;
  • Accélérateurs technologiques.

Au vu de la difficulté des petites et moyennes entreprises québécoises à commercialiser et à internationaliser ses produits et services, nous proposons deux projets de recherche qui reposent sur les stratégies de commercialisation des technologies des PME innovatrices. Le premier traite de l’impact des distances et barrières lors du processus d’internationalisation des PME québécoises et brésiliennes. Pour ce faire, nous sommes à développer une stratégie d’incubation croisée entre les entreprises du Québec et de l’état du Paraná au Brésil.

À travers l’incubation croisée, les entreprises québécoises pourront accéder au marché brésilien à moindre coût et profiter du support local sur la stratégie de mise en marché et vice-versa. Le deuxième projet investigue la création et la commercialisation de l’innovation frugale ainsi que l’effet de ce développement sur la population à la base de la pyramide et les écosystèmes d’innovation locaux. À travers ce projet, nous espérons développer un modèle pour améliorer les écosystèmes d’innovation locaux par le biais de :

  • L’incubation des projets les plus prometteurs développés localement dans les pays émergents;
  • La prospection des PME québécoises qui développent de produits et services à caractère frugal et leur subséquente mise en marché.

 


1 Barri Berman (2012). « 3-D printing: The third industrial revolution, » Business Horizons, 55(2), 155–162.
2 Rebecca Pera & Giampaolo Vigliab (2015). « Turning ideas into products: subjective well-being in co-creation, » The Service Industries Journal, Vol. 35, Nos. 7–8, 388–402.
3 Ravi S. Achrol & Philip Kotler (2012). « Frontiers of the marketing paradigm in the third millennium, » Journal of the Academy of Marketing Science., 40:35–52.